A cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père, de qui toute famille dans les cieux et sur la terre tire son nom.

Dans l’Eglise, les reponsables sont nommés en tant qu’ouvriers avec Dieu pour l’édification du corps du Christ. Les pères et les mères qui mettent en pratique la Parole de Dieu sont membres du corps du Christ. Ils élèvent et exhortent leurs enfants selon la Parole de Dieu, entraînant une petite armée à se tenir debout sous la bannière du Christ. Ils sont témoins de Dieu, montrant au monde qu’ils se laissent diriger par le Saint-Esprit. Le Christ est leur modèle et ils élèvent leurs enfants dans la connaissance de Dieu.

Dans la prière que le Christ prononça en faveur de ses disciples juste avant d’être trahi et crucifié, il dit: “La vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.”

La famille dont les membres aiment Dieu et s’aiment les uns les autres, ne se disputent pas, sont patients, prévenants, gentils, est le symbole de la famille d’en-haut. Les membres comprennent qu’ils font partie de la grande filiale céleste. Les lois de dépendance réciproque leur enseignent à compter sur le grand Chef de l’Eglise. Si l’un des membres de cette famille souffre, tous les autres souffrent. Les souffrances de l’un entraînent la souffrance des autres. C’est pourquoi les jeunes doivent apprendre à s’occuper de leur corps et à prier pour leur santé, parce que, lorsqu’ils tombent malades, c’est toute la famille qui souffre avec eux.

Les hommes et les femmes qui ont décidé de suivre Dieu chercheront à diriger leurs familles de façon qu’elles représentent dignement la religion du Christ. On enseignera la propreté aux enfants, et on leur montrera comment se rendre utiles, faire leur part des tâches ménagères, et ne pas laisser les parents porter [les fardeaux] dont ils sont capables de les soulager. Ainsi, la tâche de la mère et du père est grandement allégée. La famille entière profite des bénédictions suscitées par l’entraide de ses membres.

Pourquoi les parents ne viendraient-ils pas à Jésus tels qu’ils sont, lui demandant la grâce de son pardon et l’attouchement de sa main guérissante? Pourquoi ne demanderaient-ils pas à être doués des capacités qui leur permettraient de diriger correctement leur foyer? …

Dieu est lésé chaque fois que des hommes et des femmes ne se mettent pas en relation avec lui, afin que le Saint-Esprit contrôle leur esprit, leur âme et leurs forces. La famille de Dieu, ici-bas, devrait coopérer dans la plus parfaite harmonie avec les pouvoirs que Dieu a délégués, dans l’œuvre qui consiste à modeler le caractère humain à la ressemblance divine. — Manuscrit 1, 1899 (19 janvier 1899), “Unité, courtoisie, amour”.

Puissance de la Grâce – Ellen White