Je veux faire ta volonté, mon Dieu! Et ta loi est au fond de mon cœur. Psaumes 40:9.

Quel Dieu incomparable est notre Seigneur! Il règne dans son Royaume avec diligence et sollicitude et il a élevé une barrière: les dix commandements, afin de préserver ses sujets des conséquences de la transgression. En exigeant l’obéissance aux lois de ce Royaume, le Seigneur accorde à son peuple la santé et le bonheur, la paix et la joie. Il lui enseigne que la perfection du caractère ne s’obtient qu’en se familiarisant avec sa Parole.48Counsels to Parents, Teachers, and Students, 454.

Celui qui cherche véritablement à ressembler à Jésus dans ses paroles, dans sa vie, dans son caractère, contemplera son Rédempteur. Alors qu’il prie pour avoir les dispositions d’esprit de Jésus, il sera transformé à son image. … Il a le désir intense de Dieu. L’histoire de son Rédempteur, son sacrifice incommensurable prennent pour lui toute leur signification. Le Christ, Majesté des cieux, est devenu pauvre afin que par sa pauvreté nous puissions être riches, non seulement en talents mais aussi en connaissance. … Ce sont là les richesses que le Christ souhaite ardemment pour ses disciples. Ainsi donc, celui qui cherche intensément la vérité lit la Parole et ouvre son esprit pour la recevoir, aspirant à cette vérité de tout son cœur.

L’amour, la piété, la tendresse, la courtoisie, la politesse chrétienne qui font partie des éléments des demeures célestes que le Christ est allé préparer pour ceux qui l’aiment, prennent possession de son âme. Ses intentions sont inébranlables. Il est décidé à se tenir du côté de la justice; la vérité s’est emparée de son cœur et elle demeure en lui avec le Saint-Esprit qui est lui-même cette vérité. Quand cette dernière prend possession d’un cœur, le chrétien fait la preuve qu’il est devenu un dispensateur de la grâce du Christ.49Testimonies to Ministers and Gospel Workers, 121, 122.

Chaque économe a une œuvre spéciale à accomplir en vue de faire avancer le royaume de Dieu. … Les talents de la parole, de la mémoire, de l’influence, de la richesse peuvent s’additionner les uns aux autres pour la gloire de Dieu et l’avancement de son royaume. Il accordera sa bénédiction pour un usage correct de ses biens.50Conseils à l’économe, 122.

Puissance de la Grâce – Ellen White