Elie était un homme de la même nature que nous: il pria avec instance pour qu’il ne plût point, et il ne tomba point de pluie sur la terre pendant trois ans et six mois. Puis il pria de nouveau, et le ciel donna de la pluie, et la terre produisit son fruit. Jacques 5:17, 18.

Lorsque Elie intercéda sur le Mont Carmel pour que le ciel donne sa pluie (1 Rois 18:41-45), sa foi fut mise à l’épreuve, mais il persévéra et s’adressa à Dieu avec instance. Il pria ardemment six fois; nul signe ne se manifesta pour lui répondre, cependant il présenta sa cause devant le trône de grâce avec une fois décuplée. S’il s’était laissé aller au découragement à la sixième fois, sa prière n’aurait pas été exaucée, mais ils persévéra jusqu’au moment où l’Eternel lui répondit. Nous avons un Sauveur dont l’oreille ne reste pas sourde à nos appels. Si nous croyons en sa Parole, il agréera notre foi. Il désire que nos intérêts soient mêlés aux siens, alors il peut nous bénir avec certitude, car nous ne nous glorifierons pas nous-mêmes pour les bénédictions que nous recevrons, mais toute la louange reviendra au Seigneur. Dieu ne répond pas toujours à nos prières lorsqu’elles s’adressent à lui pour la première fois, car s’il en était ainsi nous serions persuadés que nous avons droit aux bénédictions et aux faveurs qu’il déverse sur nous; au lieu de rechercher dans nos cœurs si nous n’entretenons pas un péché, nous deviendrions négligents dans la prière et nous oublierions de reconnaître notre dépendance à l’égard de Dieu et le besoin de son aide.44The S.D.A. Bible Commentary 2:1034, 1035.

Le serviteur d’Elie regardait du côté de la mer pendant que le prophète priait. Six fois, il revint vers son maître en disant: “Il n’y a rien, aucun nuage, aucun signe de pluie.” Mais Elie ne se laissa pas aller au découragement. … Lorsque nous parvenons à renoncer à nous-mêmes tout en nous cramponnant au Sauveur, à sa force et à sa justice, notre prière est exaucée. Le serviteur retourna vers Elie et dit: “Voici un petit nuage qui s’élève de la mer et qui est comme la paume de la main d’un homme.”45The S.D.A. Bible Commentary 2:1035.

L’homme de Dieu n’attendit pas que le ciel s’assombrît. Dans le petit nuage qui montait de la mer, il entrevit, par la foi, une abondante chute de pluie. … De nos jours, une foi semblable à celle du prophète est nécessaire aux hommes — une foi qui saisira les promesses divines et persistera à implorer le ciel jusqu’à ce qu’il ait entendu.46Prophètes et rois, 114.

Puissance de la Grâce – Ellen White