Lorsqu’il fut dans la détresse, il implora l’Eternel, son Dieu, et il s’humilia profondément devant le Dieu de ses pères. 2 Chroniques 33:12.

“Vous aurez des tribulations dans le monde” (Jean 16:33), dit le Christ; mais en moi vous aurez la paix. Les épreuves auxquelles le chrétien est exposé — la tristesse, l’opposition, l’opprobre — sont le moyen que Dieu a choisi pour séparer la balle du grain. Notre orgueil, notre égoïsme, nos passions mauvaises, notre amour du monde, tout cela doit être vaincu. C’est pourquoi Dieu nous envoie des afflictions pour nous éprouver et nous montrer que ces défauts sont encore dans notre caractère. Nous devons avoir la victoire par sa puissance et par sa grâce, afin de devenir “participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise”. “Car nos légères afflictions du moment présent, dit saint Paul, produisent pour nous, au-delà de toute mesure, un poids éternel de gloire, parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles.” 2 Corinthiens 4:17, 18. Les afflictions, les croix, les tentations, l’adversité et nos diverses épreuves sont les instruments avec lesquels Dieu nous affine, nous sanctifie et nous prépare pour les greniers célestes.47Témoignages pour l’Église 1:355, 356.

La plupart de nos souffrances nous ont été envoyées par la sagesse de Dieu qui désire ainsi nous attirer plus près de son trône de grâce. Elles concourent à adoucir et à attendrir nos cœurs. Cette terre est le lieu de travail du Seigneur; il nous façonne afin de nous faire entrer dans les parvis célestes. Tel un chirurgien, il emploie son divin bistouri pour détacher de nos cœurs ce qu’ils ont de défectueux et d’impur; alors nous sommes aptes à occuper les places qui nous ont été préparées dans les cieux. Les épreuves et les tribulations nous fortifient et nous purifient en modelant notre caractère sur celui du Christ.48Testimonies for the Church 4:143. Considérons les afflictions qui nous éprouvent si cruellement comme des leçons instructives, nous enseignant à nous hâter pour remporter le prix de l’invitation solennelle que le Christ nous adresse. Soyons encouragés par la pensée que le Seigneur revient bientôt. Que cette espérance réjouisse notre cœur.49Testimonies for the Church 9:287.

Puissance de la Grâce – Ellen White