Dieu est terrible dans la grande assemblée des saints, il est redoutable pour tous ceux qui l’entourent. Psaumes 89:8.

Un profond sentiment de révérence doit caractériser tous ceux qui entrent en la présence du Très-Haut. Au nom de Jésus, nous pouvons nous approcher du Seigneur avec assurance, mais sans hardiesse présomptueuse, comme si nous étions à son niveau. Il est des gens qui parlent au Dieu grand, saint et redoutable “qui habite une lumière inaccessible”, comme s’ils s’adressaient à un égal ou même à un inférieur. D’autres se comportent dans sa maison comme ils n’oseraient pas le faire dans la salle d’audience d’un prince terrestre. Ils devraient se dire qu’ils sont en présence de celui que les séraphins adorent et devant lequel les anges se voilent la face. Tous ceux qui sont véritablement conscients de la présence de Dieu s’approchent de lui avec une sainte révérence, en se prosternant humblement devant lui.56Patriarches et prophètes, 228.

Certaines personnes pensent que c’est une marque d’humilité que de prier Dieu dans un langage ordinaire, comme si elles s’adressaient à un être humain. Elles profanent le nom de Dieu en mettant dans leur prières, d’une manière irrespectueuse et sans nécessité, les mots: “Dieu tout-puissant”, ces mots redoutables, sacrés, qui ne devraient jamais venir sur nos lèvres sans que nous soyons remplis d’un sentiment de soumission et de crainte. …

La prière de la foi, celle qui vient du cœur, monte jusqu’au ciel et en redescend avec la bénédiction. Dieu connaît les besoins des hommes, il sait ce que nous désirons avant même que nous le lui demandions. Il voit l’âme aux prises avec le doute et la tentation. Il remarque la sincérité; il agrée l’humiliation et l’affliction de l’âme. “Voici sur qui je porterai mes regards, dit l’Eternel, sur celui qui souffre et qui a l’esprit abattu, sur celui qui craint ma parole.” Ésaïe 66:2.

C’est un privilège pour nous que de prier avec confiance sous la dictée de l’Esprit. Avec simplicité, exposons nos besoins au Seigneur, réclamons l’accomplissement de ses promesses. …

Nos prières devraient être pleines de tendresse et d’amour. Quand nous soupirons après une plus profonde, une plus large réalisation de l’amour du Sauveur, nous devrions crier à Dieu pour avoir davantage de sagesse. Si le besoin de prières et de sermon émouvants s’est jamais fait sentir, c’est bien maintenant.57Ministère évangélique, 170, 171.

Puissance de la Grâce – Ellen White