Car, comme par la désobéissance d’un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l’obéissance d’un seul beaucoup seront rendus justes. Romains 5:19.

Lui que le ciel tout entier honorait, il est venu en ce monde dans la nature humaine comme chef de l’humanité, attestant aux anges révoltés et aux habitants des mondes qui n’ont pas connu la chute que, grâce à l’assistance divine rendue possible, chacun peut marcher dans le sentier de l’obéissance aux commandements de Dieu. …

Aucun être moins saint que le Fils unique du Père ne pouvait offrir un sacrifice assez efficace pour purifier même les plus grands pécheurs, les plus dégradés, tous ceux qui acceptent leur Sauveur en guise d’expiation et deviennent obéissants à la loi du ciel. L’homme ne pouvait retrouver la faveur de Dieu à un moindre prix.13Messages choisis 1:362, 363.

Christ a donné sa vie pour que l’homme puisse être restauré à l’image de Dieu. C’est le pouvoir de sa grâce qui unit les hommes dans l’obéissance à la vérité.14Counsels to Parents, Teachers, and Students, 249.

Le Seigneur désire que nous parvenions à la perfection qu’il nous a rendus capables d’atteindre par le Christ. Il nous demande de choisir ce qui est bien, d’adopter les principes qui restaureront en nous l’image divine. Dans les Ecritures, ainsi que dans le grand livre de la nature, il nous révèle les principes de la vie. C’est à nous de connaître ces principes. En nous y conformant, nous collaborerons avec Dieu pour recouvrer la santé de notre corps et de notre âme.

Nous ne pouvons recevoir dans leur plénitude les bienfaits qui découlent de l’obéissance que si nous acceptons la grâce du Christ. C’est cette dernière qui permet à l’homme d’obéir à la loi divine. C’est elle qui lui donne la force d’abandonner ses mauvaises habitudes et qui est seule capable de le remettre sur le bon chemin.15R S, p. 296, 297

Mais pour le cœur régénéré tout est changé. … L’Esprit de Dieu crée dans l’âme une vie nouvelle qui harmonise les pensées et les désirs avec la volonté du Christ. L’homme intérieur retrouve l’image de Dieu. Les faibles et les égarés montrent alors au monde que la puissance régénératrice de la grâce divine peut développer harmonieusement un caractère imparfait et le rendre exemplaire.16Prophètes et rois, 176.

Puissance de la Grâce – Ellen White