Si vous vous mettez en colère, ne péchez point; que le soleil ne se couche pas sur votre colère, et ne donnez pas accès au diable. Ephésiens 4:26, 27.

En effet, ce qui enflamme l’inimitié de Satan contre l’espèce humaine, c’est que celle-ci est, par Jésus-Christ, l’objet de l’amour et de la miséricorde de Dieu. Aussi son unique désir est-il de déjouer le plan divin pour la rédemption de l’homme, et de déshonorer Dieu en dépravant et en souillant sa créature. Il fera gémir le ciel, puis il désolera la terre, et alors il s’en prendra à Dieu en déclarant que tout ce mal est le fait de la création de l’homme.

C’est la grâce du Sauveur dans le cœur humain qui donne naissance à l’inimitié contre Satan. Sans cette puissance régénératrice, l’homme serait captif et le jouet de Satan. Mais le principe nouveau implanté dans son cœur suscite la guerre là où avait régné la paix. La grâce qui met l’homme en mesure de résister au tyran, de repousser l’usurpateur et de surmonter les passions qui l’avaient asservi, révèle l’existence en son âme d’un principe entièrement divin.28La tragédie des siècles, 550.

Comme un lion rugissant, Satan cherche sa proie. Il exerce ses ruses pour entraîner la jeunesse dont la seule sécurité se trouve en Christ. Ce n’est que par sa grâce que Satan peut être repoussé. Il dit aux jeunes qu’ils ont beaucoup de temps devant eux et qu’ils peuvent bien se laisser aller une seule fois sans que cela engage leur avenir. Mais une faiblesse peut empoisonner toute leur vie. Ne vous aventurez pas, même pas une seule fois, sur un terrain défendu. En ce temps où les incitations au vice et à la corruption se rencontrent à chaque pas, que les jeunes fassent monter vers Dieu leur pensée et disent: “Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier?” Qu’ils répondent de tout cœur: “En se dirigeant d’après ta parole.” Psaumes 119:9. En cette époque de pollution, placer sa confiance en Dieu est, pour la jeunesse, sa seule sauvegarde. Sans l’aide divine, elle sera incapable de contrôler ses passions et ses appétits. En Christ se trouve l’aide nécessaire. … Vous pouvez dire avec l’apôtre: “Dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.” Romains 8:37. Et ceci encore: “Je traite durement mon corps et je le tiens assujetti.” 1 Corinthiens 9:27.29Testimonies for the Church 2:409.

Puissance de la Grâce – Ellen White