C’est par la sagesse qu’une maison s’élève, et par l’intelligence qu’elle s’affermit. Proverbes 24:3.

Celui qui donna Eve pour compagne à Adam, accomplit son premier miracle à un repas de noces. … Jésus sanctionna ainsi l’institution du mariage, qu’il avait lui-même fondée. Son dessein était qu’hommes et femmes s’unissent par ces liens sacrés pour former des familles dont les membres, couronnés d’honneur, fussent reconnus comme appartenant à la famille céleste.52R S, p. 11

Comme tout autre don de Dieu…, le mariage a été perverti par le péché; mais le but de l’Evangile est de lui rendre sa pureté et sa beauté. …

La grâce du Christ seule peut faire de cette institution ce que Dieu veut qu’elle soit, un moyen de bénédiction et d’élévation de l’humanité. Les familles de la terre vivant dans l’unité, la paix et l’amour peuvent représenter la famille céleste. La condition de la société offre une triste caricature de l’idéal céleste pour cette alliance sacrée qu’est le mariage. Cependant, à ceux qui ont trouvé de l’amertume et des déceptions là où ils espéraient de l’amitié et de la joie, l’Evangile du Christ offre une consolation. La patience et la douceur de son Esprit allégeront le fardeau le plus lourd. Le cœur dans lequel Christ habitera sera si rempli, si satisfait de son amour qu’il ne s’épuisera pas à désirer sympathie et attention. Si l’âme s’abandonne à Dieu, sa sagesse peut accomplir ce que la sagesse humaine est incapable de réaliser. Par la révélation de la grâce divine, les cœurs qui étaient étrangers ou indifférents peuvent être unis. …

Les hommes et les femmes peuvent atteindre l’idéal que Dieu leur propose s’ils s’appuient sur le Christ. Ce que la sagesse humaine ne peut faire, sa grâce l’accomplira pour ceux qui se donnent à lui avec foi et amour. Sa providence unit les cœurs par des liens qui ont une origine céleste. L’amour n’est pas qu’un échange de mots doux et flatteurs. Le métier à tisser céleste tisse une chaîne et une trame plus fines, mais plus solides que celles de la terre. Il n’en résulte pas une étoffe quelconque mais un tissu qui peut être testé et éprouvé. Le cœur est uni au cœur par les liens d’un amour durable.53The Review and Herald, 10 décembre 1908.

Puissance de la Grâce – Ellen White