Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente; c’est pourquoi l’Ecriture dit: Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles. Jacques 4:6.

Marie avait été considérée comme une grande pécheresse, mais le Christ connaissait les circonstances qui avaient influencé sa vie. Il eût pu éteindre dans son âme les dernières étincelles d’espoir, mais il s’en garda bien. C’est lui qui l’avait sauvée du désespoir et de la ruine. Par sept fois il avait chassé les démons qui dominaient son cœur et son esprit. Elle avait entendu les prières qu’il avait adressées au Père, avec de grands cris, en sa faveur. Elle savait combien le péché paraissait odieux à sa pureté immaculée, et, par la force divine, elle avait remporté la victoire.

Alors que son cas paraissait désespéré, à vues humaines, le Christ, discernant les meilleurs traits de sa nature, aperçut, en Marie, des possibilités de relèvement. Le plan de la rédemption a ouvert devant l’humanité la perspective de grandes réalisations auxquelles Marie serait appelée. Sa grâce a rendu la pécheresse capable de participer à la nature divine. Après être tombée, après être devenue la demeure des démons, elle fut initiée à la communion et au service du Sauveur. C’est Marie qui s’asseyait à ses pieds pour recevoir ses instructions. C’est elle qui répandit sur sa tête l’huile précieuse et arrosa ses pieds de larmes. Elle fut la première à courir au tombeau après la résurrection. C’est Marie qui, la première aussi, annonça le Sauveur ressuscité.

Jésus connaît les circonstances de chacun. Vous direz: Je suis un pécheur, un très grand pécheur. C’est possible, mais plus votre état est désespéré, plus vous avez besoin de Jésus. Personne n’est repoussé s’il vient à lui pleurant et contrit. …

Jésus élève au-dessus des accusations et des coups de langues les âmes qui cherchent en lui leur refuge. Aucun homme, aucun mauvais ange ne peut mettre en accusation ces âmes. Le Christ les associe à sa nature divine et humaine.59Jésus Christ, 562, 563.

A ceux qui luttent avec persévérance pour révéler les attributs du Christ, des anges sont envoyés pour leur donner des vues encore plus larges de son caractère, de son œuvre, de sa puissance et de son amour.60Counsels to Parents, Teachers, and Students, 491.

Puissance de la Grâce – Ellen White