Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. Genèse 3:15.

L’alliance de grâce fut d’abord conclue en Eden, alors qu’après sa chute l’homme apprit que la postérité de la femme écraserait la tête du serpent. Cette alliance offrait à tous les hommes le pardon de Dieu, la grâce nécessaire pour lui obéir par la foi en Jésus-Christ, et la vie éternelle. Les patriarches connurent ainsi l’espérance du salut.7Patriarches et prophètes, 346.

A leur création, Adam et Eve avaient connaissance de la loi de Dieu. Elle était imprimée dans leurs cœurs, et ils comprenaient qu’ils devaient lui être soumis.8The S.D.A. Bible Commentary 1:1104.

La loi de Dieu existait avant la création de l’homme. Elle était adaptée à des êtres saints; les anges eux-mêmes y étaient soumis. Les principes de justice n’ont pas varié depuis la chute. La loi n’a subi aucune diminution; aucun de ses préceptes n’était sujet à amélioration. Telle qu’elle a existé dès le commencement, telle elle subsistera à travers toute l’éternité.9Messages choisis 1:257, 258.

Les principes de la loi n’ont pas été changés à la suite de la transgression d’Adam; ils furent seulement formulés de manière à répondre aux besoins de l’homme déchu. Le Christ, en accord avec son Père, a institué le système des sacrifices; la mort qui aurait dû frapper immédiatement le coupable était transférée à la victime qui préfigurait l` grande et parfaite offrande du Fils de Dieu. … Dans le sang de cette victime, la foi de l’homme entrevoyait le sang du Christ qui devait expier les péchés du monde.10Messages choisis 1:270.

La mission terrestre du Christ ne pouvait pas consister à détruire cette loi; au contraire, il venait rendre l’homme capable de s’y soumettre. …

En observant la loi, Jésus a fait ressortir son immutabilité et a montré que, par sa grâce, les fils et les filles d’Adam peuvent parfaitement s’y conformer.11Heureux ceux qui, 46.

Puissance de la Grâce – Ellen White