Dieu l’a élevé par sa droite comme Prince et Sauveur, pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés. Actes 5:31.

Le repentir est l’un des premiers fruits de la grâce salvatrice. Notre grand Professeur, par ses leçons à l’homme errant et déchu, présente sa grâce génératrice de vie; par sa grâce, hommes et femmes peuvent vivre une vie nouvelle de sainteté et de pureté. Celui qui vit cette vie, met en pratique les principes du royaume des cieux. Dirigé par Dieu, il conduit ses semblables dans le sentier de la justice. Il ne mènera pas les boîteux sur des sentiers incertains. L’action du Saint-Esprit dans sa vie révèle sa collaboration avec la nature divine. Toute âme qui est ainsi travaillée par l’Esprit du Christ reçoit cette grâce avec une telle abondance qu’en observant ses bonnes œuvres, le monde incroyant reconnaît qu’elle est dirigée par la puissance divine et qu’elle glorifie Dieu. …

La lecture et l’étude du chapitre 34 d’Ezéchiel vous apporteront de très précieux encouragements. “Je porterai secours à mes brebis, afin qu’elles ne soient plus au pillage”, déclare l’Eternel, “… et je traiterai avec elles une alliance de paix. …”

Le trait dominant de cette alliance de paix est la clémence et l’indulgence incommensurables dont le pécheur fait l’expérience s’il se repent et se détourne du péché. Le Saint-Esprit décrit l’Evangile comme étant le salut à travers la tendre miséricorde de notre Dieu. “Je pardonnerai leurs iniquités”, dit l’Eternel de ceux qui se repentent, “et je ne me souviendrai plus de leurs péchés”. Hébreux 8:12. Dieu s’écarte-t-il de la justice en étant miséricordieux pour le pécheur? Non. Dieu ne peut pas admettre que l’on déshonore sa loi, en tolérant qu’elle soit transgressée sans que châtiment s’en suive. Sous la nouvelle alliance, une obéissance parfaite est la condition de la vie. Si le pécheur se repent et confesse ses péchés, il trouvera le pardon. Le sacrifice du Christ en sa faveur lui assure la clémence divine. Le Christ a satisfait aux exigences de la loi pour chaque pécheur croyant et repentant. …

L’expiation accomplie par le Christ pour nous est totale et en tous points agréable à notre Père. Dieu peut être juste et en même temps le justificateur de ceux qui ont la foi.33Manuscrit 28, 1905.

Puissance de la Grâce – Ellen White