Aujourd’hui, tu as fait promettre à l’Eternel qu’il sera ton Dieu, afin que tu marches dans ses voies, que tu observes ses lois, ses commandements et ses ordonnances, et que tu obéisses à sa voix. Et aujourd’hui, l’Eternel t’a fait promettre que tu seras un peuple qui lui appartiendra, comme il te l’a dit, et que tu observeras tous ses commandements. Deutéronome 26:17, 18.

Si nous voulons respecter notre alliance avec Dieu, nous devons nous donner entièrement et mettre nos moyens au service de Dieu. Le but de tous les commandements est de révéler les devoirs de l’homme envers Dieu et envers son prochain. Dans ces derniers temps que connaît l’histoire du monde, nous ne devons pas — notre cœur étant de nature égoïste — remettre en question ou contester les droits de Dieu, car alors nous serions déçus et notre âme perdrait les riches bénédictions de la grâce divine. Le cœur, l’esprit et l’âme doivent s’incliner devant la volonté divine. …

Les bénédictions de l’alliance de Dieu sont réciproques. … Dieu accepte ceux qui travaillent pour sa gloire et qui louent son nom dans ce monde d’apostasie et d’idolâtrie. Le peuple qui observe les commandements du Seigneur le glorifiera afin qu’il lui donne “sur toutes les nations qu’il a créées la supériorité en gloire, en renom et en magnificence”. Deutéronome 26:19.

Par notre vœu baptismal nous reconnaissons et confessons avec solennité que l’Eternel est notre Maître. En fait, nous avons solennellement prêté serment au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Désormais notre vie se confond avec celle de ces trois grandes puissances, afin que cette vie dans la chair soit vécue dans une totale obéissance à la sainte loi de Dieu. Nous avons été ensevelis; notre nouvelle vie est consacrée au Christ pour que désormais “nous marchions en nouveauté de vie”, comme des hommes et des femmes qui ont fait l’expérience de la nouvelle naissance. Nous reconnaissons que Dieu est avec nous par son alliance et nous nous engageons à rechercher les choses qui sont en haut dans les cieux, où le Christ est assis à la droite du Père. Par notre profession de foi, nous reconnaissons le Seigneur comme notre Dieu et nous nous plions à ses commandements.66Manuscrit 67, 1907.

Puissance de la Grâce – Ellen White