Les enfants d’Israël observeront le sabbat, en le célébrant, eux et leurs descendants, comme une alliance perpétuelle. Ce sera entre moi et les enfants d’Israël un signe qui devra durer à perpétuité. Exode 31:16, 17.

Lorsque le Seigneur délivra Israël d’Egypte, il lui remit sa loi et lui fit savoir que l’observation du sabbat le distinguerait des peuples idolâtres. …

Comme le sabbat était le signe caractéristique d’Israël lorsqu’il sortit d’Egypte pour entrer dans la Canaan terrestre, de même ce jour est le signe distinctif du peuple de Dieu au moment où il se dispose à entrer dans la Canaan céleste. Il indique les liens de parenté qui unissent le Seigneur et son peuple; par lui on reconnaît que celui-ci honore sa loi. Il distingue ses fidèles sujets de ceux qui transgressent ses commandements. …

Le sabbat, qui fut donné à l’origine pour rappeler à l’homme que Dieu est le Créateur, lui rappelle aussi qu’il est celui qui le sanctifie. La puissance qui créa toutes choses est la même qui recrée l’âme à son image. Pour ceux qui l’observent, le sabbat est donc encore un signe de sanctification. S’ils sont réellement sanctifiés, ils rentrent dans l’harmonie divine, leur caractère est semblable à celui de Dieu. La sanctification est communiquée par la soumission aux principes qui sont l’expression du caractère divin. Le sabbat est par conséquent le signe de l’obéissance. Celui qui observe de tout son cœur le quatrième commandement obéira à toute la loi. Il est sanctifié par l’obéissance. …

A nous comme à Israël, le sabbat est donné “comme une alliance perpétuelle”. Pour ceux qui l’honorent, ce saint jour est un gage de la fidélité de Dieu à son alliance. Ils se rattachent à la chaîne d’or de l’obéissance dont chaque maillon est une promesse. …

Seul le quatrième précepte du Décalogue porte le sceau du grand Législateur, du Créateur du ciel et de la terre. Les observateurs de ce commandement peuvent se réclamer de son nom et jouir de toutes les bénédictions qui en découlent.81Témoignages pour l’Église 3:16, 17.

Le sabbat n’a perdu aucune de ses significations. C’est encore le signe entre Dieu et son peuple, et il en sera éternellement ainsi.82Testimonies for the Church 9:18.

Puissance de la Grâce – Ellen White