En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu. Luc 6:12. {PG 168.1}
Le mont des Oliviers était le lieu favori où le Fils de Dieu se recueillait. Souvent, après que la foule l’avait quitté pour lui laisser goûter le repos de la nuit, il ne dormait pas, bien que harassé par les occupations du jour. … Alors que la ville était assoupie dans le silence et que les disciples avaient regagné leurs foyers pour bénéficier d’un sommeil réparateur, Jésus veillait. Ses divines intercessions s’élevaient de la montagne des Oliviers vers son Père. Il lui demandait de garder ses disciples des mauvaises influences qu’ils rencontraient journellement dans le monde. Par la prière, Jésus était aussi fortifié pour faire face aux devoirs et aux épreuves du lendemain. Parfois toute la nuit, alors que les apôtres dormaient, leur Maître demeurait en prière. La rosée et le froid de la nuit tombaient sur sa tête inclinée dans l’attitude fervente de l’intercession. Que cet exemple demeure toujours présent aux yeux de ses disciples! … {PG 168.2}
Le Christ choisissait le calme de la nuit afin de ne pas être interrompu ou dérangé. Il pouvait soulager les malades et ressusciter les morts. Il était lui-même une source de bénédictions et de force. Il calmait les tempêtes et elles lui obéissaient. Il n’était pas souillé par la corruption et il n’avait pas participé au péché. Malgré cela, il priait, et souvent avec de grands cris et des larmes. Il priait pour ses disciples et pour lui-même, s’identifiant ainsi avec nos besoins, nos faiblesses et nos manquements qui sont le lot de l’humanité. C’était un puissant intercesseur qui n’était pas soumis aux passions de notre nature déchue, mais qui, partageant nos infirmités, fut tenté en tous points comme nous le sommes. Jésus endura l’agonie humaine dans laquelle il eut besoin de l’aide et du support de son Père. {PG 168.3}
Le Christ est notre exemple. Ses ministres sont-ils tentés et assiégés par Satan? Il en fut ainsi pour celui qui n’avait pas connu le péché. Aussi se tournait-il vers son Père dans ces heures de détresse. Il est venu sur la terre pour nous ouvrir la voie qui nous permette de recevoir à chaque instant la grâce et la force dont nous avons besoin. Nous les obtiendrons en suivant son exemple de prière fervente et répétée.16 {PG 168.4}

Puissance de la Grâce – Ellen White