Sachant que ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés… mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache. 1 Pierre 1:18, 19. {PG 173.1}
“Vous savez, dit Pierre, que vous n’avez pas été rachetés par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or.” Oh! s’il avait suffi d’acheter le salut de l’homme, comme il aurait été facile, cet achat, à celui qui déclare: “L’argent est à moi et l’or est à moi.” Aggée 2:8. Mais le transgresseur de la sainte loi divine ne pouvait être racheté qu’avec le précieux sang du Fils de Dieu.22 {PG 173.2}
C’est par un sacrifice infini et par des souffrances indicibles que notre Rédempteur a mis le salut à notre portée. Il a passé dans ce monde privé d’honneurs, inconnu; par cette étonnante condescendance et cette humiliation il voulait exalter l’homme et lui conférer des honneurs éternels et d’immortelles joies dans les parvis célestes. Au cours des trente années de sa vie terrestre, son cœur éprouva des angoisses inconcevables. Le sentier qui le conduisit du berceau au Calvaire était assombri par la tristesse et la douleur. Il fut un homme de douleurs, connaissant la souffrance, il éprouva des angoisses indescriptibles. Il aurait pu dire: “Regardez et voyez s’il est une douleur pareille à ma douleur.” Lamentations 1:12. Lui qui haïssait le péché d’une parfaite haine, il rassembla sur son âme les péchés du monde entier. Quoique innocent, il subit le châtiment du coupable, il s’offrit comme le substitut du transgresseur. Chaque péché dont l’homme s’est rendu coupable pesait sur l’âme divine du Rédempteur du monde. Les mauvaises pensées, les mauvaises paroles, les mauvaises actions de chaque fils et de chaque fille d’Adam appelaient sur lui une rétribution du fait qu’il s’était substitué à l’humanité. Bien qu’il ne fût coupable d’aucun péché, son esprit était lacéré et blessé par les transgressions humaines; lui qui n’avait connu aucun péché devint péché pour nous, pour que par lui nous devenions justice de Dieu.23 {PG 173.3}
Contemplez la croix et la victime qui y est attachée. Regardez ses mains cruellement déchirées par les clous, ainsi que ses pieds percés. Le Christ s’est chargé de nos péchés. Ses souffrances, son agonie, voilà le prix de notre rédemption.24 {PG 173.4}

Puissance de la Grâce – Ellen White