Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand: celui qui a été manifesté en chair, justifié par l’Esprit, vu des anges, prêché aux Gentils, cru dans le monde, élevé dans la gloire. 1 Timothée 3:16. {PG 187.1}
Quel profond mystère! La raison humaine a de la peine à saisir la majesté du Christ, le mystère de la rédemption. Une croix d’ignominie a été dressée, des clous ont percé les mains et les pieds de Jésus, une épée a percé son côté jusqu’au cœur, le prix de la rédemption a été payé pour la race humaine. … {PG 187.2}
La rédemption est un thème inépuisable, digne de notre contemplation attentive. Cela dépasse la compréhension de la pensée la plus profonde, de l’imagination la plus vive. … {PG 187.3}
Si Jésus était au milieu de nous aujourd’hui, il nous dirait ce qu’il a dit à ses disciples: “J’ai encore bien des choses à vous dire: mais elles sont maintenant au-dessus de votre portée.” Jean 16:12 (V. synodale). Jésus désirait vivement ouvrir devant les esprits de ses disciples des vérités profondes et vivantes, mais il ne le pouvait pas, à cause de leur compréhension terrestre, obscure, déficiente. … Par manque de croissance spirituelle, on ferme sa porte aux riches rayons de la lumière émanant du Christ. … {PG 187.4}
Ceux qui ont travaillé avec diligence dans les mines de la Parole de Dieu, et y ont découvert le précieux métal contenu dans les veines de la vérité, dans les divins mystères cachés depuis des siècles, ceux-là exalteront le Seigneur Jésus, Source de toute vérité, en manifestant dans leur caractère l’influence sanctifiante de ce qu’ils croient. Jésus et sa grâce doivent être enchâssés dans le sanctuaire intérieur de l’âme. Alors il sera révélé par la parole, par la prière, par l’exhortation, par la présentation de la vérité sacrée.62 {PG 187.5}
Le mystère de la croix explique tous les autres. A la lumière du Calvaire, les attributs de Dieu qui nous avaient remplis de crainte nous apparaîtront dans leur beauté. En Dieu, la miséricorde, la tendresse et l’amour paternel s’unissent à la sainteté, à la justice et à la puissance. Tout en contemplant la majesté de son trône, on voit mieux que jamais l’amour qui constitue son caractère, et l’on comprend la valeur de ce titre affectueux: “Notre Père”.63 {PG 187.6}

Puissance de la Grâce – Ellen White