Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous, l’Esprit de vérité. Jean 14:16, 17a. {PG 192.1}
Avant de s’offrir comme victime pour le sacrifice, le Christ chercha le don le plus essentiel et le plus riche qu’il pût dispenser à ses disciples, un don qui leur rendrait accessibles les ressources illimitées de sa grâce. “Je prierai le Père, dit-il, et il vous donnera un autre Consolateur qui soit éternellement avec vous: l’Esprit de vérité, que le monde ne peut pas recevoir, parce qu’il ne le voit pas et ne le connaît pas; mais vous, vous le connaissez, parce qu’il demeure auprès de vous et qu’il sera en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai vers vous.” Jean 14:16-18. {PG 192.2}
… Tant que le Christ vécut sur la terre, les disciples ne sentirent pas la nécessité d’un autre soutien. C’est seulement après qu’ils furent privés de sa présence qu’ils éprouvèrent le besoin de l’Esprit, et alors celui-ci leur fut donné. {PG 192.3}
Le Saint-Esprit est le représentant du Christ, mais dépouillé de la personnalité humaine et indépendant de celle-ci. Embarrassé d’un corps humain, le Christ ne pouvait pas se trouver partout en personne. Il leur était donc avantageux qu’il s’en allât au Père et leur envoyât l’Esprit pour lui succéder sur la terre. Dès lors, personne n’aurait un avantage découlant de sa présence dans un endroit plutôt que dans un autre, ou de son contact personnel avec le Christ. Grâce à l’Esprit, le Sauveur serait accessible à tous; de sorte qu’il serait plus près de ses disciples que s’il n’était pas monté au ciel.4 {PG 192.4}
Que chaque membre d’église s’agenouille devant Dieu et prie avec ferveur pour recevoir l’effusion du Saint-Esprit. Implorez: “Seigneur, augmente ma foi. Fais-moi comprendre ta Parole, car ta Parole est une lampe. Rafraîchis-moi par ta présence. Remplis mon cœur de ton Esprit.”5 {PG 192.5}
En tous temps et en tous lieux, dans toutes nos douleurs et dans toutes nos afflictions, quand les perspectives paraissent sombres et l’avenir angoissant, quand nous nous sentons dénués de tout et délaissés, le Consolateur nous est envoyé en réponse à la prière faite avec foi.6 {PG 192.6}

Puissance de la Grâce – Ellen White