Car je n’ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié. 1 Corinthiens 2:2. {PG 226.1}
Un grand nombre d’hommes, attirés par la beauté du Christ et la gloire du ciel, reculent devant les conditions nécessaires pour les posséder. … Le renoncement à leur propre volonté, à leurs entreprises favorites, demande un sacrifice devant lequel ils hésitent et faiblissent. … Ils désirent faire le bien, font certains efforts dans ce but, mais ne persévèrent pas parce qu’ils ne veulent pas y mettre le prix nécessaire. {PG 226.2}
Notre seul espoir de victoire consiste à unir notre volonté à celle de Dieu et à travailler en communion avec lui heure après heure, et jour après jour. Nous ne pouvons laisser notre égoïsme dominer en nous et entrer quand même dans le royaume de Dieu. Si nous voulons atteindre à la sainteté, nous devons renoncer à nous-mêmes, nous pénétrer de la pensée et des sentiments du Christ. L’orgueil et la suffisance doivent être crucifiés. Sommes-nous disposés à accepter ces conditions? Voulons-nous que notre volonté s’harmonise avec celle du Seigneur? Tant que nous nous y refuserons, la grâce régénératrice de Dieu ne pourra se manifester en nous.13 {PG 226.3}
En nous familiarisant entièrement avec nous-mêmes et en joignant à la grâce du Christ la ferme résolution de faire notre part, nous pourrons remporter la victoire, devenir parfaits en toutes choses et ne manquer de rien.14 {PG 226.4}
Les circonstances adverses ne devraient avoir pour effet que de produire en vous la ferme résolution de les surmonter. Une victoire vous fortifiera pour une seconde, en augmentant votre capacité de résistance. Marchez courageusement dans la bonne voie et vous verrez que, au lieu de ralentir votre marche, les circonstances ne feront que l’accélérer.15 {PG 226.5}
Le trait caractéristique du vrai chrétien, c’est qu’il ne poursuit qu’un seul but dont il ne se laisse détourner par aucune influence mondaine. Sa volonté indomptable ne vise à rien de moins qu’à l’idéal biblique. … La consécration du disciple du Christ doit être totale. … Il doit supporter volontiers tout ce que Dieu dans sa providence l’appelle à souffrir, s’y soumettre avec patience, avec calme, avec joie. Sa récompense finale sera de partager avec le Christ le trône de la gloire immortelle.16 {PG 226.6}

Puissance de la Grâce – Ellen White