Enfin, soyez tous animés des mêmes pensées et des mêmes sentiments, pleins d’amour fraternel, de compassion, d’humilité. 1 Pierre 3:8. {PG 235.1}
Le Christ est venu mettre le salut à la portée de tous. Sur la croix du Calvaire, il a payé le prix infini de la rédemption pour un monde perdu. … Sa mission le conduisait vers les pécheurs — pécheurs de toutes classes, de toutes langues et de toutes nations. … Les plus égarés, les plus pécheurs ne furent pas oubliés. Il travaillait surtout en faveur de ceux qui étaient les plus éloignés de la voie du salut. Plus leur besoin de réforme était grand, plus profond était son intérêt, plus enveloppante sa sympathie et plus fervents ses travaux. Son cœur débordant d’amour était ému jusqu’au tréfonds pour ceux dont l’état était le plus désespéré et qui avaient le plus besoin de sa grâce transformatrice. … {PG 235.2}
Nous devrions cultiver l’esprit dans lequel le Christ a travaillé pour sauver les pécheurs. Ceux-ci lui sont tout aussi chers que nous. Ils peuvent tout aussi bien devenir des trophées de sa grâce et des héritiers de son royaume. Mais ils sont exposés aux pièges d’un ennemi rusé, au danger et à la souillure et, sans la grâce salutaire du Christ, voués à une ruine certaine. Si nous considérions ce sujet sous son vrai jour, notre zèle serait stimulé et nos efforts sincères et désintéressés se multiplieraient. Nous pourrions ainsi nous approcher de ceux qui ont besoin de notre aide, de nos prières, de notre sympathie et de notre amour.40 {PG 235.3}
Que la tendresse et la miséricorde dont Jésus a fait preuve dans sa vie toute empreinte de noblesse, soient pour nous un exemple de la manière dont nous devons traiter nos semblables, en particulier ceux qui sont nos frères dans la foi. … Ne soyons jamais, non jamais, de ces cœurs durs, froids, insensibles, qui condamnent. Ne perdons jamais l’occasion de dire un mot d’encouragement, de communiquer la flamme de l’espérance. Nous ne pouvons mesurer l’étendue que peuvent avoir nos bonnes paroles et nos efforts chrétiens pour alléger quelque fardeau. Celui qui s’égare ne pourra être ramené dans le bon chemin que par un esprit d’humilité, de douceur et de tendre amour.41 {PG 235.4}

Puissance de la Grâce – Ellen White