Afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu. 1 Corinthiens 2:5. {PG 268.1}
Jésus devait accomplir son œuvre… non pas avec faste, ostentation, mais de manière à parler au cœur des hommes par une vie de miséricorde et de sacrifice. … {PG 268.2}
Les disciples du Christ doivent être la lumière du monde; mais Dieu ne leur ordonne pas de s’efforcer de luire. Il n’approuve aucun effort fait de suffisance afin de déployer une bonté supérieure. Il désire voir leurs âmes s’imprégner des principes célestes; alors, au contact du monde, ils révéleront la lumière qui est en eux. Leur fidélité inébranlable dans tous les actes de la vie sera un moyen d’illumination. … {PG 268.3}
Toutes les exhibitions mondaines, aussi imposantes soient-elles, n’ont aucune valeur pour Dieu. Au visible et au temporel, il préfère l’invisible et l’éternel. Le premier n’a de valeur que lorsqu’il exprime le second. La beauté des œuvres d’art les plus grandioses n’est pas comparable à celle du caractère, fruit de l’œuvre du Saint-Esprit. … {PG 268.4}
Les efforts humains dans l’œuvre de Dieu seront efficaces selon le degré de consécration de l’ouvrier et révéleront la puissance transformatrice de la grâce du Christ. Nous devons nous séparer du monde, car Dieu a placé son sceau sur nous; il manifeste en nous son propre caractère d’amour. Notre Rédempteur nous couvre de sa justice. {PG 268.5}
Dieu ne demande pas, à propos des hommes et des femmes choisis par lui, s’ils sont riches, instruits ou éloquents. Il demande: “Marchent-ils humblement pour que je puisse leur enseigner mes voies? Puis-je mettre mes paroles sur leurs lèvres? Me représenteront-ils?” Dieu veut employer chacun suivant la mesure de l’Esprit qu’il peut lui communiquer. Ses disciples doivent porter au monde, comme des lettres de créance, les caractéristiques ineffables de ses principes immortels.40 {PG 268.6}
Jésus savait le néant des pompes terrestres et ne leur accordait aucune attention. La dignité de son âme, l’élévation de son caractère, la noblesse de ses principes le plaçaient bien au-dessus des vaines modes de ce monde.41 {PG 268.7}

Puissance de la Grâce – Ellen White