Car tu es mon espérance, Seigneur Eternel ! En toi je me confie dès ma jeunesse. Psaumes 71:5. {PG 270.1}
Il y a parmi nous bien des jeunes gens et des jeunes filles qui ne sont pas ignorants de notre foi, mais dont les cœurs n’ont pas été touchés par la puissance de la grâce divine. Comment pouvons-nous prétendre que nous sommes les serviteurs de Dieu et rester, jour après jour, semaine après semaine, indifférents à leur égard? S’ils devaient mourir dans leurs péchés sans recevoir d’avertissement, leur sang serait redemandé à la sentinelle qui ne les a pas avertis. {PG 270.2}
Pourquoi le travail en faveur de la jeunesse de nos églises n’est-il pas considéré comme l’œuvre missionnaire par excellence? C’est là qu’il faut le plus de tact, la considération la plus vigilante, la prière la plus ardente, afin d’obtenir la sagesse d’en haut. La jeunesse est l’objet des attaques particulières de Satan; mais la bonté, l’amabilité, la sympathie qui émanaient du cœur aimant de Jésus, gagneront leur confiance et en sauveront un grand nombre des pièges de l’ennemi. {PG 270.3}
La jeunesse mérite mieux qu’une attention passagère, plus qu’une parole d’encouragement dite occasionnellement. Elle a besoin qu’on prenne de la peine pour elle, qu’on prie pour elle et qu’on s’en occupe avec soin. … Souvent, celui auprès duquel nous passons avec indifférence parce que nous le jugeons d’après les apparences, a en lui les qualités d’un serviteur de Dieu qui rendrait au centuple ce qu’on aurait fait pour lui.45 {PG 270.4}
Les parents adventistes devraient davantage réaliser qu’ils ont la responsabilité d’édifier des caractères. Dieu leur accorde le privilège de soutenir sa cause par le moyen de la consécration et du travail de leurs enfants. Il souhaite voir sortir de nos foyers un grand nombre de jeunes poussés par la pieuse influence de leur famille à abandonner leurs cœurs au Seigneur et à aller de l’avant comme ses serviteurs. Ils ont été dirigés et instruits par la pieuse éducation du foyer; l’influence du culte du matin et du soir, l’exemple permanent de leurs parents aimant et craignant Dieu leur ont appris à obéir à celui-ci comme à leur Maître. En fils et filles loyaux, ils se sont préparés à bien le servir. Une telle jeunesse est prête à montrer au monde la puissance et la grâce du Christ.46 {PG 270.5}

Puissance de la Grâce – Ellen White