Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. Marc 10:14. {PG 288.1}
Quand on lui présenta les enfants, Jésus vit en eux des hommes et des femmes appelés à devenir les héritiers de sa grâce et les sujets de son royaume. … Il plaça son enseignement à leur niveau, ne dédaignant pas, lui, la Majesté du ciel, de répondre à leurs questions, et de donner à ses importantes leçons assez de simplicité pour les mettre à la portée de ces intelligences enfantines. Il jeta dans leurs esprits des semences de vérité qui, plus tard, devaient lever et porter du fruit pour la vie éternelle. {PG 288.2}
Aujourd’hui encore, ce sont les enfants qui sont le plus accessibles aux enseignements de l’Evangile; leurs cœurs sont ouverts aux influences divines, et retiennent fortement les leçons apprises. De petits enfants peuvent être chrétiens en ayant une expérience proportionnée à leur âge. Il faut leur enseigner les choses spirituelles, afin que leur caractère se façonne à la ressemblance de celui du Christ. … {PG 288.3}
L’ouvrier chrétien peut devenir un instrument du Christ pour attirer ces enfants au Sauveur. Il peut se les attacher en agissant avec sagesse et avec tact, … et il aura le bonheur de voir leur caractère tellement transformé par la grâce du Christ, qu’on pourra dire à leur sujet: “Le royaume des cieux est pour leurs pareils.”10 {PG 288.4}
Même dans leur tendre enfance, les enfants peuvent appartenir à l’assemblée des croyants et connaître de précieuses expériences. Jésus peut en faire de jeunes missionnaires qui, pleins de confiance en lui, l’aimeront de tout leur cœur et vivront pour lui. Leur façon de penser sera totalement changée, et le péché ne leur apparaîtra pas comme quelque chose à désirer, mais au contraire à éviter et à détester.11 {PG 288.5}
Le Seigneur désire vivement le salut des jeunes. Il se réjouit à la pensée de les voir réunis autour de son trône, revêtus de la robe immaculée de sa justice. Il soupire après le moment où il pourra placer sur leurs têtes la couronne de vie, où il entendra leurs voix joyeuses se mêler au chant de victoire qui, donnant gloire, honneur et majesté à Dieu et à l’Agneau, retentira sans fin dans les parvis célestes.12 {PG 288.6}

Puissance de la Grâce – Ellen White