Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. Jean 15:5. {PG 294.1}
Bien des gens s’imaginent devoir accomplir eux-mêmes une partie de cette œuvre. Ils ont eu confiance en Jésus-Christ pour le pardon de leurs péchés; mais ensuite, ils veulent faire le bien par leurs propres efforts. Toute tentative de cette espèce est condamnée à un échec. Jésus dit: “Sans moi vous ne pouvez rien faire.” Notre développement, notre joie, notre utilité, tout dépend de notre union avec le Sauveur. C’est en étant en communion avec lui chaque jour et à chaque heure, c’est en demeurant en lui que nous pourrons croître en grâce. Non seulement il suscite notre foi, mais il la mène à la perfection. Jésus est le premier et le dernier, toujours, en tout et partout. Il doit être avec nous, non seulement au commencement et à la fin de notre pèlerinage, mais à chaque pas du chemin. … {PG 294.2}
“Comment puis-je demeurer en Jésus-Christ?” demanderez-vous. De la même manière que vous l’avez reçu. Vous vous êtes donné à Dieu pour le servir et lui obéir, et vous avez pris Jésus pour votre Sauveur. Vous ne pouviez vous-même faire propitiation pour vos péchés, ni changer votre cœur; mais vous étant donné à Dieu, vous avez cru qu’il faisait tout cela pour vous, par amour pour Jésus. C’est par la foi que vous êtes devenu la propriété du Christ: c’est encore par la foi que vous devez croître en lui. Vous devez tout donner: votre cœur, votre volonté, votre service; et vous devez tout prendre: Jésus-Christ, la plénitude de toute bénédiction, votre force, votre justice, votre soutien éternel. … {PG 294.3}
Votre faiblesse est unie à sa force, votre ignorance à sa sagesse, votre fragilité à sa puissance. Ne regardez donc pas à vous-même; ne contemplez pas votre personne, mais le Sauveur. Que vos pensées s’arrêtent sur son amour, sur la beauté et la perfection de son caractère. Jésus dans son renoncement, Jésus dans son humiliation, Jésus dans sa pureté et sa sainteté, Jésus dans son amour incomparable: tel est le thème qui doit faire l’objet de votre méditation. C’est en aimant le Christ, en l’imitant, en vous reposant entièrement sur lui que vous serez transformé à sa ressemblance.30 {PG 294.4}

Puissance de la Grâce – Ellen White