Car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. 1 Jean 2:16. {PG 298.1}
L’orgueil et l’amour du monde sont deux pièges qui mettent de grands obstacles à la croissance spirituelle. {PG 298.2}
Cette terre, loin d’être le ciel du chrétien, n’est que l’atelier où Dieu nous rend aptes à vivre dans la sainteté du ciel en la compagnie d’anges qui n’ont pas connu le péché. Nous devrions exercer notre esprit à n’avoir que des pensées nobles et dépourvues d’égoïsme. Cet exercice est nécessaire pour que les facultés que nous avons reçues servent le mieux possible à glorifier le nom de Dieu sur la terre. Nous sommes responsables des qualités qu’il nous a données et nous nous montrons d’une ignoble ingratitude envers lui lorsque nous les employons à un service qu’il n’a pas prévu pour nous. Servir Dieu demande toutes les facultés de notre être et si nous ne les améliorons pas au maximum, si nous n’exerçons pas notre esprit à aimer la contemplation des choses célestes, si nous ne fortifions et n’ennoblissons pas les énergies de notre âme en agissant droitement et à la gloire de Dieu, nous passons à côté du plan de Dieu pour nous. … {PG 298.3}
Notre être se fortifie dans ce qui fait l’objet de nos pensées: s’il s’agit de choses du monde, c’est en celles-ci qu’il sera fort, alors qu’il sera sous-développé spirituellement. Beaucoup de gens trouvent difficile de vivre le christianisme, précisément parce qu’ils n’éduquent pas leur esprit vers la piété. Si nous ne nous exerçons pas continuellement à rechercher la connaissance spirituelle et à pénétrer les mystères des choses divines, nous serons incapables d’apprécier la vie éternelle. … Un cœur divisé qui s’occupe beaucoup des affaires du monde et peu de celles de Dieu, ne peut croître en force spirituelle.37 {PG 298.4}
Tandis que les mondains mettent toute leur force et leur ambition à s’assurer des richesses terrestres, il faut que les enfants de Dieu ne leur ressemblent pas, mais au contraire qu’ils montrent, par leur attente pleine de zèle, que leur patrie n’est pas de ce monde, car ils en espèrent une meilleure qui est céleste.38 {PG 298.5}

Car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. 1 Jean 2:16. {PG 298.1}
L’orgueil et l’amour du monde sont deux pièges qui mettent de grands obstacles à la croissance spirituelle. {PG 298.2}
Cette terre, loin d’être le ciel du chrétien, n’est que l’atelier où Dieu nous rend aptes à vivre dans la sainteté du ciel en la compagnie d’anges qui n’ont pas connu le péché. Nous devrions exercer notre esprit à n’avoir que des pensées nobles et dépourvues d’égoïsme. Cet exercice est nécessaire pour que les facultés que nous avons reçues servent le mieux possible à glorifier le nom de Dieu sur la terre. Nous sommes responsables des qualités qu’il nous a données et nous nous montrons d’une ignoble ingratitude envers lui lorsque nous les employons à un service qu’il n’a pas prévu pour nous. Servir Dieu demande toutes les facultés de notre être et si nous ne les améliorons pas au maximum, si nous n’exerçons pas notre esprit à aimer la contemplation des choses célestes, si nous ne fortifions et n’ennoblissons pas les énergies de notre âme en agissant droitement et à la gloire de Dieu, nous passons à côté du plan de Dieu pour nous. … {PG 298.3}
Notre être se fortifie dans ce qui fait l’objet de nos pensées: s’il s’agit de choses du monde, c’est en celles-ci qu’il sera fort, alors qu’il sera sous-développé spirituellement. Beaucoup de gens trouvent difficile de vivre le christianisme, précisément parce qu’ils n’éduquent pas leur esprit vers la piété. Si nous ne nous exerçons pas continuellement à rechercher la connaissance spirituelle et à pénétrer les mystères des choses divines, nous serons incapables d’apprécier la vie éternelle. … Un cœur divisé qui s’occupe beaucoup des affaires du monde et peu de celles de Dieu, ne peut croître en force spirituelle.37 {PG 298.4}
Tandis que les mondains mettent toute leur force et leur ambition à s’assurer des richesses terrestres, il faut que les enfants de Dieu ne leur ressemblent pas, mais au contraire qu’ils montrent, par leur attente pleine de zèle, que leur patrie n’est pas de ce monde, car ils en espèrent une meilleure qui est céleste.38 {PG 298.5}

Puissance de la Grâce – Ellen White