Il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints.

La parabole de l’habit de noces

La robe blanche de l’innocence était celle que portaient nos premiers parents quand ils furent placés par Dieu dans le jardin d’Eden. Ils vivaient alors en harmonie avec sa volonté. … Une lumière éclatante, “la lumière de Dieu”, enveloppait le couple saint. … Mais le péché les sépara de Dieu, et la lumière qui les enveloppait s’évanouit. Honteux de leur nudité, ils essayèrent de remplacer ces vêtements célestes par des feuilles de figuier qu’ils cousirent ensemble.

On ne peut s’octroyer une robe de justice, car le prophète dit: “Toute notre justice est comme un vêtement souillé.” 27Pour mieux connaître Jésus-Christ, 304.

Dieu a pris toutes les dispositions nécessaires pour que nous puissions être parfaits par sa grâce, et que nous ne manquions de rien en attendant l’apparition de notre Seigneur. Etes-vous prêt? Avez-vous revêtu l’habit des noces? Ce vêtement ne dissimulera jamais la tromperie, l’impureté, la corruption ou l’hypocrisie. Les yeux de Dieu nous regardent; ils sondent nos pensées et nos intentions. Il nous est possible de cacher nos péchés aux yeux des hommes, mais nous ne pouvons rien soustraire aux regards du Créateur.

Il faut apprendre à la jeunesse et aux petits enfants à choisir la robe royale tissée sur les métiers du ciel: “le fin lin, éclatant et pur” que porteront tous les rachetés de la terre. Cette robe, le caractère immaculé du Christ lui-même, est offerte libéralement à tous les êtres humains; mais ceux qui la reçoivent la portent déjà ici-bas.

Puissance de la Grâce – Ellen White