Mais je ne fais pour moi-même aucun cas de ma vie, comme si elle m’était précieuse, pourvu que j’accomplisse ma course avec joie, et le ministère que j’ai reçu du Seigneur Jésus, d’annoncer la bonne nouvelle de la grâce de Dieu. Actes 20:24. {PG 310.1}
Nos bonnes œuvres par elles-mêmes ne peuvent nous sauver, mais nous ne pouvons être sauvés sans bonnes œuvres. Et lorsque nous aurons fait tout ce qui était en notre pouvoir, par la force et dans le nom de Jésus, nous devrons dire: “Nous sommes des serviteurs inutiles.” Luc 17:10.67 {PG 310.2}
Si vous possédez les richesses de la grâce du Christ dans votre cœur, comment pourrez-vous les garder pour vous-mêmes alors que ceux que vous côtoyez pourraient sauver leur âme, si vous leur indiquiez le chemin du salut que vous connaissez? Peut-être ne viendront-ils pas à vous pour vous dire le vide de leur cœur, mais beaucoup sont insatisfaits, et le Christ est mort afin qu’eux aussi connaissent les richesses de sa grâce. Qu’allez-vous faire pour que ces âmes jouissent des bénédictions dont vous êtes comblés? … {PG 310.3}
Plus on grandit en grâce, plus on est apte à travailler pour Dieu. Celui qui se forme à l’école du Christ apprendra à prier et à parler en son nom. Il se rendra compte de son manque de sagesse et d’expérience et recherchera l’enseignement du Maître, car il sait que c’est le seul moyen d’atteindre la perfection dans le service de Dieu. Chaque jour, sa compréhension des choses spirituelles s’améliorera et son labeur diligent le rendra toujours plus apte à aider les autres.68 {PG 310.4}
Beaucoup de ceux qui suivent le Christ ont encore une leçon essentielle à apprendre, à savoir la persévérance diligente dans leur vie quotidienne. Travailler pour Dieu dans le monde en tant que mécanicien, commerçant, homme de loi, cultivateur, appliquer les principes du christianisme dans la routine et le travail quotidiens demande beaucoup plus de grâce, beaucoup plus de discipline de caractère que d’œuvrer en tant que missionnaire officiel. Il faut une grande force spirituelle pour vivre son christianisme à l’atelier, au bureau, pour sanctifier les détails de la vie de tous les jours, pour soumettre tout acte, toute parole aux exigences de la Parole de Dieu. Cependant, c’est là ce que Dieu demande de chacun de nous.69 {PG 310.5}

Puissance de la Grâce – Ellen White