Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ, et n’ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises. Romains 13:14. {PG 322.1}
Dieu emploie divers moyens pour réaliser le salut des hommes. Il communique avec eux par sa parole et ses prédicateurs; par l’intermédiaire du Saint-Esprit, il envoie ses instructions, ainsi que des messages d’avertissement et de réprimande. Tous ces moyens doivent contribuer à éclairer la compréhension des gens, à leur révéler leurs devoirs, leurs péchés et les bénédictions qu’ils peuvent recevoir; ils prendront conscience d’un manque spirituel qui les conduira à s’approcher du Christ et à trouver en lui la grâce dont ils ont besoin. … {PG 322.2}
Cette union avec lui doit être réalisée par les hommes qui, selon leur nature, sont ennemis de Dieu. Elle est une relation de complète dépendance, une expérience que doit faire un cœur orgueilleux. C’est une œuvre qui doit s’accomplir dans le secret de l’âme, mais beaucoup ne l’ont pas expérimentée, bien qu’ils déclarent suivre le Christ. Ils acceptent le Sauveur des lèvres, mais ne le reçoivent pas comme l’unique maître de leurs cœurs. … {PG 322.3}
Renoncer à sa propre volonté, peut-être même à des objets aimés ou à des objectifs choisis, demande un effort; cela peut faire hésiter un bon nombre de personnes qui chancellent et rebroussent chemin. Cependant, toute âme sincèrement convertie doit se battre. Nous avons à lutter contre la tentation, qu’elle vienne de l’intérieur ou de l’extérieur. Nous devons triompher du moi, crucifier nos tendances et nos convoitises; alors commence l’union de l’âme avec le Christ. … Cette union ne peut être sauvegardée que par un effort constant, sincère et assidu. Le Christ, par sa puissance, préserve et protège ce lien sacré. Le pécheur dépendant et sans ressources doit faire sa part et déployer une énergie infatigable, sinon la cruelle et sournoise puissance de Satan le séparera du Christ. … {PG 322.4}
Votre naissance, votre réputation, votre richesse, vos capacités, vos vertus, votre piété, votre philanthropie … ne constitueront pas un trait d’union entre votre âme et le Christ. Vos relations avec l’Eglise seront inutiles, à moins que vous ne croyiez au Christ. Il n’est pas suffisant d’avoir des opinions à son sujet. Vous devez croire en lui. Vous devez vous abandonner entièrement à sa grâce salvatrice.16 {PG 322.5}

Puissance de la Grâce – Ellen White