Qui est, en effet, notre espérance, ou notre joie, ou notre couronne de gloire ? N’est-ce pas vous aussi, devant notre Seigneur Jésus, lors de son avènement? Oui, vous êtes notre gloire et notre joie. 1 Thessaloniciens 2:19, 20. {PG 336.1}
Dieu pourrait atteindre son but en sauvant les pécheurs sans notre concours; mais si nous voulons former un caractère semblable à celui du Christ, nous devons participer à son œuvre. Si nous voulons participer à sa joie — la joie que procure la vue des âmes rachetées par son sacrifice — , il nous faut prendre part à ses efforts salutaires.45 {PG 336.2}
Jésus voyait en tout homme une âme appelée à son royaume. Il atteignait les cœurs en se mêlant à la foule comme un bienfaiteur. Il s’approchait d’eux alors qu’ils étaient occupés à leurs tâches quotidiennes et s’intéressait à leurs affaires. Il entrait dans les maisons pour y enseigner et plaçait les familles, dans leurs propres foyers, sous l’influence de sa divine présence. La sympathie personnelle qu’il savait manifester intensément lui gagnait les cœurs. … {PG 336.3}
C’est par des contacts et des rapports personnels que Jésus formait ses disciples. Il les enseignait, tantôt assis au milieu d’eux au flanc d’une montagne, tantôt au bord de la mer, ou en marchant avec eux sur la route, leur révélant les mystères du royaume de Dieu. Il ne sermonnait pas selon l’usage courant aujourd’hui. Partout où des cœurs s’ouvraient au message divin, il dévoilait les vérités qui touchent au chemin du salut. Au lieu de distribuer des ordres à ses disciples, il leur disait: “Suivez-moi.” Il se faisait accompagner d’eux dans ses voyages à travers les campagnes et les cités, leur montrant comment il enseignait les foules. … {PG 336.4}
Tous ceux qui prêchent la Parole, tous ceux qui ont reçu l’Evangile de la grâce devraient suivre l’exemple qu’il leur a laissé en associant ses intérêts à ceux de l’humanité. … Ce n’est pas seulement du haut de la chaire que la vérité divine peut toucher les cœurs. Un autre champ d’activité, quoique plus humble, est plein de promesses: c’est celui qu’offrent le logis du pauvre et le palais du riche, la table hospitalière et les réunions ayant pour but un divertissement légitime.46 {PG 336.5}

Puissance de la Grâce – Ellen White