A celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu. Apocalypse 2:7.PG 361.1

Le séjour de délices dont les charmants sentiers étaient désormais interdits à l’homme demeura longtemps encore sur la terre. Les premiers hommes, déchus de leur innocence, le contemplaient de loin. C’est à la porte de l’incomparable jardin fermé par la présence des gardiens angéliques, et où se révélait la gloire de Dieu, qu’Adam et ses fils venaient adorer le Créateur et renouveler leurs vœux d’obéissance. Plus tard, lorsque la marée montante de l’iniquité eut envahi le monde et que la malice des hommes fut menacée par un déluge dévastateur, la main qui avait planté l’Eden le retira de dessus la terre. Mais il lui sera rendu, plus glorieux encore, lors du rétablissement final, quand apparaîtront “un ciel nouveau et une terre nouvelle”. Apocalypse 21:1.PG 361.2

Alors ceux qui auront gardé les commandements de Dieu jouiront d’une vigueur immortelle sous les ombrages de l’arbre de vie. A travers les siècles infinis de l’éternité, les habitants des mondes immaculés verront dans l’Eden restauré un échantillon de l’œuvre parfaite de la création divine, alors qu’elle était vierge encore de la souillure du péché, une image de ce que toute la terre serait devenue si l’homme avait collaboré au glorieux plan du Créateur.29Patriarches et prophètes, 39, 40.PG 361.3

Adam peut maintenant réintégrer son premier domaine. Emu et rayonnant de joie, il reconnaît les arbres qui faisaient autrefois ses délices, et dont il avait cueilli les fruits aux jours de son innocence et de sa félicité. Il voit les ceps qu’il a lui-même taillés et les fleurs qu’il aimait autrefois cultiver. La réalité de la scène le saisit; il retrouve l’Eden restauré.30La tragédie des siècles, 703.PG 361.4

Admis à manger de l’arbre de vie dans l’Eden retrouvé, les rachetés croîtront “à la mesure de la stature” de notre race en sa gloire première. Les derniers vestiges de la malédiction effacés, les fidèles du Seigneur apparaîtront dans la beauté de l’Eternel, notre Dieu, réfléchissant dans leur esprit, dans leur âme et dans leur corps l’image parfaite de leur Sauveur. O rédemption merveilleuse, si longtemps attendue, contemplée avec impatience, mais jamais parfaitement comprise!31La tragédie des siècles, 700.PG

Puissance de la Grâce – Ellen White