Et c’est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour vous, vous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses traces. 1 Pierre 2:21.

Nous courons le danger de perdre beaucoup dans notre expérience spirituelle parce que nous sommes indifférents aux paroles de Dieu. Il parle à un cœur, puis il parle à un autre cœur. Ces cœurs entendent ces paroles, mais ils s’éloignent, ne leur accordant qu’une valeur ordinaire. Elles ne touchent pas l’esprit. Dieu désire que nous transmettions ses paroles à tous les cœurs.

“Car, si la parole annoncée par des anges a eu son effet, et si toute transgression et toute désobéissance a reçu une juste rétribution, comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut? Le salut annoncé d’abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l’ont entendu.” Hébreux 2:2, 3. Ce passage nous démontre l’importance de notre conversation. Dieu désire que nous communiquions. Que la salle du trésor de chaque cœur soit remplie des précieuses paroles de l’Ecriture. Transmettez-les immédiatement; elles sont le précieux message de Dieu aux hommes. …

Beaucoup parlent et agissent comme s’ils avaient honte de Jésus. Ils ne pensent pas à lui. Ils ne le présentent pas à leurs amis. Il ne vivent pas pour le glorifier. Ils ont honte de Jésus qui prit sur lui l’humanité afin qu’ils puissent avoir la vie! …

Vous ne pouvez accomplir la tâche de quelqu’un d’autre. Chacun a son tempérament particulier. … Nous ne devons pas nous attendre que tous suivent nos traces, mais bien celles de notre Rédempteur, lui qui vécut dans le renoncement. Prenez la croix et suivez-le. Il est notre Guide. L’empreinte de ses pas est parfaite, car c’est lui qui l’a tracée. En suivant le Christ, nous marchons en toute sécurité. Mais lorsque nous cherchons [à inciter] chacun à suivre d’autres empreintes, nous commettons une faute; c’est là que les différences surgissent, alors que nous ne devrions jamais constater de différences. Nous devons croire que les autres sont aussi honnêtes devant Dieu que nous le sommes.

Il convenait, en effet, que celui pour qui et par qui sont toutes choses, et qui voulait conduire à la gloire beaucoup de fils, ait élevé à la perfection par les souffrances le Prince de leur salut.Hébreux 2:10. Il devait tout comprendre des faiblesses de l’homme, de l’intensité des tentations de Satan. Il prit sur lui l’humanité, et subit toutes les tentations du démon. Il sait ce que les hommes doivent endurer. Réfléchissez à la pitié du Christ envers les hommes. Il sait comment il sont nés; il connaît les circonstances qui ont entouré leur enfance. Quant à vous, vous ne savez pas quelles tentations ont accompagné leur naissance. Vous ne connaissez pas leur situation de famille. Cessez de juger. Le jugement appartient au Fils de Dieu. C’est lui qui jugera le monde. — Manuscrit 174, 1901 (14 novembre 1901), “Leçon matinale tirée du second chapitre de l’Epître aux Hébreux”.

Levez vos yeux en haut – Ellen White