Tu me feras connaître le sentier de la vie; il y a d’abondantes joies devant ta face, des délices éternelles à ta droite. Psaumes 16:11.

La Bible devrait être le critère de notre vie pratique. Tous ceux qui suivent ses enseignements sont rendus sages à salut.

Vous ne pouvez compter sur votre propre justice. Si vous vous confiez sans cesse en Dieu, vous ne tomberez pas dans la confusion. Pour rester forts, faites totalement confiance à Celui qui comprend tous vos besoins spirituels. Dieu est rempli de pitié. Ne comptez que sur lui. La justice du Christ expie vos péchés. Il intercède pour vous. Cherchez à lui plaire en gardant tous ses commandements.

Mieux nous connaîtrons personnellement la Bible, plus nous nous critiquerons avec sérieux et empressement, comparant notre vie et notre coeur aux exigences de Dieu, plus pleinement nous ferons confiance à la Sagesse qui ne peut errer, et à elle seule. Par la foi, nous accepterons la promesse faite à ceux qui reçoivent le Christ pour leur Sauveur personnel — la promesse qu’il leur donnera le pouvoir de devenir fils et filles de Dieu.

Mon frère, ayez toujours à la pensée la perfection du caractère de Jésus-Christ. Quel que soit le jugement humain porté contre vous, souvenez-vous que Dieu n’a permis à aucun homme d’en juger un autre. Mettez en tout temps votre confiance en Dieu, et vous découvrirez qu’il peut vous protéger par sa toute-puissance. Il sera une défense toujours suffisante et omniprésente contre les coups de langue que Satan inspire afin d’affaiblir, décourager et jeter la confusion. …

L’Ami des pécheurs sait comment aider, fortifier et bénir ceux qui, ayant fauté, se tournent à nouveau vers le Seigneur. Quiconque cherche Dieu de tout son cœur trouvera en lui un secours toujours présent dans la détresse. Il guérira ceux qui errent, au lieu de les dénoncer et de les écraser. Il entendra les prières de pénitence. Il pardonnera à ceux qui se repentent, leur faisant du bien selon la mesure des richesses infinies de sa grâce. …

Elevez votre cœur et votre âme en louange vers le Seigneur, car il vous a reconnu pour son enfant. Il fera de vous son collaborateur. Il vous bénira dans votre tâche, tandis que vous vous efforcez de venir en aide à d’autres âmes. Le Saint-Esprit préparera chaque cœur susceptible de subir sa sainte influence. La justice du Christ sera son avant-garde, et la gloire de l’Eternel son arrière garde. — Lettre 192, 1902 (30 novembre 1902), à W. O. Palmer, l’un des aides de J. E. White dans son œuvre pour les Noirs des Etats du Sud.

Levez vos yeux en haut – d’Ellen White