Examinez-vous vous-mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous? à moins peut-être que vous ne soyez désapprouvés. 2 Corinthiens 13:5.

La présentation fidèle de la Parole de Dieu est une œuvre de la plus grande importance. C’est une tâche entièrement différente de la condamnation constante, des mauvaises pensées, et de la froideur les uns envers les autres. Juger et reprendre sont deux choses différentes. Dieu a confié à ses serviteurs le devoir de reprendre avec amour ceux qui errent. Mais il a interdit et dénoncé les jugements irréfléchis exprimés si souvent parmi ceux qui prétendent croire en la vérité. …

Ceux qui travaillent pour Dieu devraient renoncer à toute critique malveillante et se rapprocher pour s’unir. Ils doivent étudier l’enseignement du Maître à ce sujet. Le Christ désire que ses soldats se tiennent coude à coude, unis pour livrer les batailles de la croix. Il veut que l’union entre ceux qui travaillent pour lui soit aussi étroite que celle qui existe entre son Père et lui. Ceux qui ont senti la puissance sanctifiante du Saint-Esprit prêteront attention aux leçons du divin Maître et exprimeront leur sincérité en faisant tout leur possible pour travailler harmonieusement avec leurs frères. …

C’est celui qui a toutes les raisons de se méfier de ses propres principes qui est vivement sensible aux fautes des autres. S’il n’y avait pas certains manques dans notre expérience personnelle, nous ne serions pas aussi prompts à soupçonner nos frères. Celui que sa conscience condamne est d’autant plus empressé à juger les autres. Que chacun tremble et se méfie de soi. Qu’il veille à ce que son cœur soit droit devant Dieu, qu’il désherbe son propre jardin. Il en aura assez pour se tenir très occupé. S’il accomplit cette tâche fidèlement, il n’aura pas le temps de chercher les mauvaises herbes du jardin d’autrui. Au lieu de juger les autres, jugeons-nous nous-mêmes. Assurons-nous de faire partie de ceux “qui sont élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l’Esprit, afin qu’ils deviennent obéissants, et qu’ils participent à l’aspersion du sang de Jésus-Christ”. 1 Pierre 1:2. “Ayant purifié vos âmes en obéissant à la vérité pour avoir un amour fraternel sincère, aimez-vous ardemment les uns les autres, de tout votre cœur.” Verset 22. …

Dieu a fait de nous des compagnons. Marchons ensemble avec amour, unissant nos énergies dans l’œuvre du salut des âmes. En servant ainsi Dieu dans une sainte amitié, nous prouverons que nous sommes ouvriers avec lui. — Manuscrit 75a, 1900 (18 décembre 1900), “Ne jugez pas”.

Levez vos yeux en haut – Ellen White