Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Romains 12:1.

Chaque âme, avant que l’année ne s’achève, rejettera-t-elle le vieil homme et ses œuvres pour revêtir l’homme nouveau, le Christ Jésus? Ne nous laissons pas entraîner par cette grande tension ambitieuse d’acheter des cadeaux pour Noël et les étrennes. De petits cadeaux pour les enfants peuvent avoir leur raison d’être, mais le peuple de Dieu ne devrait pas dépenser son argent en présents coûteux.

Le Christ demande le plus grand de tous les dons — le don du cœur, des pensées, de l’âme, des forces. … Dieu requiert le service du cœur tout entier. Ceux qui nouent de justes liens avec Dieu resteront debout au jour du jugement. Si le cœur, les pensées, l’âme et les forces sont considérés comme l’héritage de Dieu, acheté par son sang, il les emploiera à son service. Ceux qui reçoivent la vie éternelle doivent donner au monde la preuve qu’ils aiment Dieu de toutes les facultés qu’il leur a confiées. Ils doivent obéir aux deux commandements suprêmes, lesquels englobent toute la loi, prouvant par leur conduite qu’ils mettent la parole en pratique. …

L’âme apparemment faible, qui dans un esprit contrit et confiant prend Dieu au mot, et qui, reconnaissant son manque de mérite, demande de l’aide, recevra la grâce suffisante pour remporter victoire sur victoire et obtenir le poids éternel de gloire dans la vie future. Le Seigneur Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu le Père, est véritablement Dieu en infinité, mais pas en personnalité. Il a accompli la justice qui rend les êtres humains capables de triompher de tous les assauts de Satan. Il imputera sa justice au croyant qui marche comme il a marché sur la terre.

Jésus-Christ, le Prince des cieux, devint serviteur. Il accepta d’avoir pour collaborateurs des êtres humains. Il déclare: “Voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.” Matthieu 28:20. Celui qui marche avec humilité d’esprit, apprenant du Christ les leçons qu’il a données pour tous, n’échouera pas. Nous sommes en sécurité tandis que nous luttons pour remporter la victoire avec un amour profond et fervent pour Dieu et les uns pour les autres. …

Le Seigneur voudrait voir chaque âme qui croit en Christ édifier un caractère qui la rendra apte à occuper les demeures que Jésus est allé préparer pour ceux qui, en cette vie, gardent les commandements de Dieu. Une meilleure patrie attend tous ceux qui sont fidèles, éprouvés et sanctifiés, ceux qui vivent continuellement sur le plan de l’addition, ajoutant une vertu à une autre vertu, une grâce à une autre grâce. — Manuscrit 116, 1905 (19 décembre 1905), “Une consécration totale”.

Levez vos yeux en haut – Ellen G. White