Car l’Eternel Dieu est un soleil et un bouclier, l’Eternel donne la grâce et la gloire, il ne refuse aucun bien à ceux qui marchent dans l’intégrité. Psaumes 84:12.

Nous avons un Père céleste sage et aimant. Il entend les prières de ses enfants. Mais il ne leur donne pas toujours ce qu’ils désirent. Il retient ce qu’il sait ne pas être pour leur bien. Mais il subvient à tous leurs besoins. Il leur donne ce qui est nécessaire pour croître en grâce. Dans nos prières, nous devrions dire: “Seigneur, si ce que je demande est pour mon bien, donne-le-moi. Sinon, retiens-le, mais accorde-moi ta bénédiction.” Le Seigneur entend nos requêtes. Il comprend notre situation. Il pourvoira exactement à nos besoins. Il fortifiera notre foi et augmentera notre spiritualité. Le Seigneur est bon et miséricordieux, parfait en compréhension et infini en sagesse.

Certains prient pour des bénédictions temporelles, lesquelles, pensent-ils, leur apporteront la prospérité sur la terre. Dieu voit que de telles bénédictions gâteraient leur vie spirituelle. Il leur donne un esprit de discernement, leur montrant que les richesses ne sont pas ce qu’il y a de meilleur pour eux, et qu’ils doivent être satisfaits de sa grâce, de sa paix et de son amour.

Dieu connaît la fin dès le commencement. Il veille jalousement sur le bien-être de ses enfants. En exauçant leurs prières, il leur donnera ce qui les préparera constamment à devenir participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise. Nous devons soumettre notre volonté à la volonté de Dieu. Nous devons avoir confiance en son amour, en sa sagesse, en sa fidélité et en sa puissance protectrice.

Le Seigneur m’a fait savoir que le moment est venu pour son peuple d’être uni. Si certains n’ont pas foi dans les messages que Dieu nous a donnés par sa Parole et par les témoignages de son Esprit, ils doivent comprendre pour eux-mêmes quelle est la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. Les déclarations exprimées indiquent que certains se trouvent désorientés. …

Le ministère du Christ doit être le ministère de ses disciples. S’attacher à des idées spirites, c’est s’éloigner de la foi et prêter attention à des doctrines trompeuses.

Les messages que Dieu a donnés par son serviteur Jean doivent maintenant être proclamés, et il faut en souligner l’importance. Notre travail consiste à revivifier ces vérités sacrées qui nous ont attirés hors du monde et ont fait de nous ce que nous sommes. Nous ne devons pas renoncer à une seule facette de la foi, mais au contraire, nous devons maintenir fermement notre confiance jusqu’à la fin. Nous ne devons accorder aucun crédit aux doctrines qui ne sont pas en harmonie avec la vérité pour notre époque. — Lettre 270, 1903 (21 décembre 1903), à Edson White.

Levez vos yeux en haut – Ellen G. White