Toute arme forgée contre toi sera sans effet; et toute langue qui s’élèvera en justice contre toi, tu la condamneras. Tel est l’héritage des serviteurs de l’Eternel, tel est le salut qui leur viendra de moi, dit l’Eternel. Ésaïe 54:17.

La grande apostasie se développe, s’accroît et devient plus vigoureuse. … Elle continuera à augmenter jusqu’à ce que le Seigneur descende des cieux au son de la trompette. Nous devons nous attacher fermement aux principes fondamentaux de la foi de notre dénomination, aller de l’avant et croître dans cette foi pour la fortifier. Nous devons toujours garder la foi que le Saint-Esprit de Dieu a confirmée depuis les premiers événements de notre expérience jusqu’à présent. Nous devons croire d’une foi plus fervente, plus profonde, plus ferme et plus ample, que le Saint-Esprit nous a conduits. Si, au début, nous avions besoin que le Saint-Esprit confirme la vérité par sa puissance, aujourd’hui, avec le passage du temps, il nous faut la confirmation de la vérité tandis que les âmes s’éloignent de la foi et prêtent attention aux esprits trompeurs et aux doctrines de démons. Aucune âme ne doit languir maintenant.

S’il y eut jamais une époque où la puissance du Saint-Esprit est indispensable dans nos discours, dans nos prières, dans nos projets, c’est bien maintenant. Nous ne devons pas nous arrêter à la première expérience, mais tout en transmettant le même message à nos semblables, nous devons le fortifier et l’amplifier. Nous devons voir et comprendre l’importance du message rendu certain par son origine divine. Nous devons continuer à mieux connaître le Seigneur, afin d’être convaincus que sa venue est aussi certaine que celle de l’aurore. Notre âme doit être vivifiée à la source de la toute-puissance. Nous pouvons être fortifiés et confirmés dans l’expérience passée par laquelle nous avons été attachés aux points essentiels de la vérité qui a fait de nous ce que nous sommes, des Adventistes du Septième Jour.

En 1844, après que le temps fut passé, les grandes et merveilleuses vérités reçues furent confirmées pour nous. Les dernières cinquante années n’ont pas obscurci un seul détail ou principe de la foi reçue alors. Les âmes languissantes doivent être confirmées et revivifiées selon la Parole du Christ. … Pas un mot n’est changé ou renié. Ce que le Saint-Esprit témoignait être la vérité après que le temps fut passé, dans notre grande déception, est le solide fondement de la vérité. [Les] piliers de la vérité furent révélés. Nous avons accepté les principes de base qui ont fait de nous ce que nous sommes, des Adventistes du Septième Jour, qui gardent les commandements de Dieu et ont la foi de Jésus.

Le cœur des disciples du Christ ne brûle-t-il pas au-dedans d’eux tandis qu’en chemin le Seigneur leur parle et leur révèle les Ecritures? Le Seigneur Jésus n’a-t-il pas ouvert les Ecritures pour nous et ne nous a-t-il pas présenté les choses restées secrètes depuis la fondation du monde? — Lettre 326, 1905 (4 décembre 1905), à W. C. White.

Levez vos yeux en haut – Ellen White